ASBL Le Magnolia ASBL Le Magnolia - Les Primeveres

Modalités de prise en charge

Le service infirmier

Le service infirmier assurera :

  • L’observation, la constatation des symptômes et réactions, tant psychiques que physiques du résident, afin de rencontrer ses différents besoins et de collaborer au mieux avec la sphère médicale (diagnostics, traitements).
  • La prise en charge du résident pour l’aider, le soutenir, accomplir son hygiène quotidienne, poser les actes contribuant au maintien, à l’amélioration ou au rétablissement de sa santé (prise en charge globale).
  • L’accomplissement des « petits soins » éventuels.
  • La préparation et la distribution des médicaments (per os, injectables,…); ceci se fera dans le souci de la confiance au traitement; un aspect éducatif sera d’ailleurs prévu à cet égard afin d’éviter les rechutes (Quel médicament dois-je prendre ? À quoi sert-il ? Pourquoi est-ce si important ? Quels sont les effets secondaires ?)
  • Le suivi des dossiers avec les médecins, la gestion des dossiers.
  • L’accompagnement du médecin, du psychiatre en visite.
  • La tenue du dossier infirmier :
    • suivi, continuité des soins, évaluation mensuelle
    • communication entre les membres de l’équipe.

Ces dossiers reprendront :

  • données de base sur le patient et sur ses soins
  • données d’identification, anamnèse
  • références sociales, médicales, …
  • type de soins : TA, poids, régime, injections, traitements, pansements, aérosol, hygiène, état psychique, ….
  • prescriptions médicales et fiches de traitements
  • fiches des examens demandés et réalisés
  • l’établissement de la fiche de liaison lors de transfert, retour en famille, hospitalisation, etc.
Le médecin coordinateur

Veillera en relation avec le corps médical, à :

  • organiser, à intervalles réguliers, des réunions de concertation individuelles et collectives avec les médecins traitants;
  • coordonner et organiser la continuité des soins médicaux;
  • coordonner la composition et la tenue des dossiers médicaux des médecins traitants;
  • coordonner les activités médicales afférentes à des affections qui constituent un danger pour les résidents ou le personnel;
  • coordonner la politique de soins en concertation avec les médecins traitants.
  • pour ce qui est des médicaments, il devra promouvoir l’utilisation des produits génériques et des originaux bon marché.

Veillera en relation avec le personnel infirmier, soignant et paramédical, à :

  • coordonner et organiser la continuité des soins paramédicaux
  • coordonner la composition et la tenue des dossiers para- médicaux
  • organiser les activités de recyclage du personnel infirmier, soignant et paramédical
  • organiser et assurer une formation continue adaptée aux besoins médicaux des résidents accueillis

Veillera en relation avec le personnel non « médical », à :

  • organiser et assurer une information médicale régulière du personnel adaptée aux besoins médicaux des résidents accueillis
  • organiser et assurer les formations médicales du personnel adaptées aux besoins médicaux des résidents accueillis

Veillera en relation avec les résidents, à :

  • assurer la représentation médicale de l’a.s.b.l. dans les relations avec les foyers et centres d’origines des résidents actuels et des nouvelles candidatures
  • assurer l’analyse du versant médical des dossiers de candidature
Le médecin généraliste
  • veillera au bien-être des résidents
  • assurera une visite médicale mensuelle
  • en cas d’urgence, s’il ne peut se déplacer, le médecin de proximité sera appelé
  • travaillera avec le service infirmier (auscultation des résidents, prise des paramètres, etc)
  • renouvellera les ordonnances médicales
  • assurera le suivi des examens, des bilans, des vaccinations
  • collaborera, si nécessaire, avec les services hospitaliers (suivi des soins)
  • prendra les avis des médecins spécialistes
  • prendra avis du psychiatre et transmettra les informations vitales dans le dossier patient
  • organisera une réunion d’évaluation mensuelle
Le médecin psychiatre
  • assurera le suivi psychiatrique de chaque résident
  • travaillera avec l’équipe et informera chacun de la « façon d’agir » avec les résidents en fonction de leur pathologie de manière à mieux les encadrer
  • assurera un certain soutien à l’équipe
  • réunira l’équipe mensuellement pour discuter individuellement de chaque situation et évaluation
  • adaptera le traitement si nécessaire
  • rencontrera chaque résident une fois par mois
  • informera le médecin généraliste d’un éventuel changement de traitement et transmettra ses informations dans le dossier résident (suivi).
  • rédigera les rapports psychiatriques de chaque résident.
Le service éducatif

Le service éducatif est l’ensemble des véritables personnes de référence pour le résident.

Les projets pédagogiques seront individualisés pour prendre en compte à la fois les dimensions biologiques, psychologiques et sociales de la pathologie rencontrée.

2 types d’objectifs
  • Objectif d’état physique et psychologique
  • Objectif de comportement moteur et/ou cognitif :
    • Stabilisation de l’état du résident,
    • son amélioration et son autonomisation.

Ils assureront :

  • Une aide à l’hygiène des résidents « éducation à la santé » qui commence par l’hygiène, la propreté
  • La surveillance des repas, mise au lit le soir
  • La cohérence du projet pédagogique avec la supervision de leur responsabilité
  • Le bon fonctionnement des programmes d’activités sportives, culturelles, éducatives ou de détente.

En effectuant ce suivi pédagogique, ils représentent les véritables référents du résident et sont les garants de leurs projets et de leur épanouissement au sein du foyer d’hébergement :

  • la bonne communication entre les membres de l’équipe
  • la transmission des informations dans le cahier de communication (comportement du patient, etc)
  • la mise à jour de leur rapport d’activités pour le dossier patient
  • les éducateurs de nuit, après une « remise de service » complète, assureront la surveillance des résidents lors du petit déjeuner. En fin de nuit, le rapport est transmis à l’équipe de jour.
Valeurs de pris en charge

Prendre en compte chaque résident comme un individu à part entière
Nous reconnaissons pour chacun son histoire personnelle (histoire familiale, migration, relations sociales, environnement) et tentons de répondre aux besoins spécifiques de chacun.

Respecter les rythmes individuels des résidents
La chronobiologie nous a appris que chacun a son rythme de vie spécifique : temps de sommeil, de repos, d’activités, etc.
Prendre en compte le rythme de chacun c’est adapter le fonctionnement du foyer à chaque résident tout en respectant des règles de vie en collectivité.

Construire ses repères
Notre travail institutionnel consiste à mettre en place des éléments pour permettre à chacun de construire des repères dans le temps, l’espace et dans les relations interpersonnelles.
La construction de repères fiables est le préalable à l’acquisition d’une plus grande autonomie.
Rendre les résidents acteurs de leurs loisirs
Nous avons le but d’aider les résidents à se construire une citoyenneté active qui passe par l’apprentissage « de faire ensemble » : la possibilité de coopérer à un projet où chacun peut trouver sa place.

Favoriser l’acquisition d’une plus grande autonomie
Le désir de chaque personne est de « grandir », l’autonomie ne se décrète pas, elle se construit petit à petit, à son rythme.

Reconnaître la culture de chaque résident
Offrir la possibilité de s’ouvrir à d’autres cultures c’est permettre à chacun de vivre sa culture comme une richesse.
A une époque où la xénophobie gagne du terrain, notre travail institutionnel est de promouvoir, au-delà du droit à la différence, le partage, l’ouverture, le multiculturel …
La laïcité vise à ce chacun puisse vivre et s’épanouir sans s’enfermer dans un particularisme qui soit culturel, social ou religieux.

Découvrir et pratiquer des activités répondant à leurs besoins
Nous favorisons une démarche de projets où les résidents sont parties prenantes des activités. Nous essayons de diversifier au maximum le choix des activités afin de répondre le mieux possible aux besoins de chacun.

L’espace des salles d’activités
Leur aménagement permet un accès autonome aux jeux, aux livres et au matériel de dessins.
Un espace d’informations reprend par voie d’affichage les différents lieux d’activités.
Cet affichage reprend également les règles de vie, les programmes d’activités, les possibilités de sorties.

Les règles de vie
Les règles de vie ont pour fonctions d’établir un cadre, fixer des repères clairs aux résidents sur les droits et devoirs de chacun.
Elles sont affichées afin de s’y référer régulièrement.
Les règles de vie ne sont pas immuables, elles peuvent évoluer dans le temps en fonction de l’évolution des résidents.

Les repères
La journée est structurée afin de permettre aux résidents de se construire des repères clairs.

Favoriser les contacts familiaux
Permettre aux résidents d’entretenir des contacts avec leurs familles, proches ou amis via divers moyens de communication (téléphone, internet, messagerie électronique)